Paule Vernin signe le texte et interprète le récit.

Anaïck Moriceau signe les sérigraphies et joue du violoncelle au plateau.